La chasse au Moyen Âge

  • juillet 2008
  • 14,8x21
  • Broché
  • 356 pages
  • ISBN : 9782351910368
  • 25.00 €
Parmi les multiples composantes de l'époque médiévale, la chasse est sans doute l'une des moins étudiées. On peut le regretter car, comme toutes les civilisations en contact étroit avec la nature, la civilisation médiévale a attaché une importance considérable à la pratique cynégétique sous toutes ses formes. En effet, la chasse intéresse alors le droit et l'administration des royaumes, la diplomatie, l'économie, la religion, la littérature, les arts, l'agriculture, la géographie, les sciences et techniques et, bien entendu, la vie quotidienne.

Au Moyen Âge, si la chasse noble revêt un aspect social , on chasse aussi pour se distraire, trouver de la nourriture, protéger cultures et bétail contre les animaux sauvages ou encore pour se procurer peaux et fourrures dont on fait alors grand usage. 

Du VIe au XVe siècle, les progrès techniques, les avancées ou les reculs démographiques et agricoles ainsi que l'évolution des droits et des usages n'ont cessé de modifier les conditions de la traque et de la prise du gibier. 
Étudier la chasse au Moyen Âge permet de percevoir un reflet de l'évolution accomplie par la civilisation rurale médiévale.